Galerie Caroline Tresca :    Une Epoque Formidable

commentaire d'artiste : Regina Europea

galerie bruno massa

Livres sur LULU.COM

Mon musée idéal

Look homeward, Angel 

Les Connaissances Les Vanités Les immobiles

Textes diverses

Le Mythe Doré

 

 Artension N°135 janvier-février 2016: portaits d'artistes  

 

 Dossier de presse

Igor Kubalek est né en Moravie où il a débuté ses études artistiques, avant de les terminer à l’École des Beaux-Arts

de Paris. Peintre figuratif, il avoue avoir été influencé par Balthus, Georges Rouault, Otto Dix, Jan Zrzavý, Emil

Nolde, Lucian Freud, Elizabeth Payton et Gerhard Richter.

Ses sujets de prédilection sont des groupes de personnages tirés d’albums de photographies de famille, traités dans

des camaïeux de gris dans un style faussement naïf qui agrandit les têtes et aplatit la perspective, créant, malgré la

distance dans le temps, un sentiment d’inquiétante étrangeté.

La couleur intervient dans des portraits, cadrés très serré, mettant en scène des familiers, dans des gestes ou des

attitudes banales, que la composition rend insolites, presque anxiogènes.

 

IGOR KUBALEK (CZ-FRA)
Born in 1966 in Olomouc, Czech Republik
Lives & works in Paris, France
 
 
ll travaille par séries de facture figurative. Sa devise du moment pourrait être: « L’individu et la nature me satisfont, j’y trouve tout, de l’éternel jusqu’à l’obsolète ». Pour l'ensemble de son oeuvre, il se réfère au néologisme « Androidognosie ». Il a commencé à peindre dès son enfance. Il a étudié à l’École des Beaux Arts, de 1974 à 1990, dans sa ville natale (« École Populaire des Beaux Arts ») auprès des différents artistes : Vladimira Stratilova (huile), Marie Belohlavkova (pastel), Vladimir Zenozicka (dessin), Frantisek Belohlavek (graphisme), Miloslav Stibor (photographie), Josef Hejny (céramique).
 
En France, il a poursuivi des cours à l’École Nationale Supérieure des Beaux Arts à Paris auprès de Fabienne Oudart (huile) et James Bloedé (dessin), Micha Laury (dessin), Lichel Gouery (perspective), Maja Wisniewska (dessin) et dans l'atelier de Pierre Eynard (dessin) et d'Arestakes (sculpture), et à l'Académie de Judith Gratz (atelier des copistes). Son expressivité se nourrit des oeuvres des anciens maîtres du Quatro et Cinquicento et de la renaissance allemande. Il est membre de la Fondation Taylor à Paris.
 
 
Group shows
 
2016 Art Osaka, galerie bruno massa, Osaka, Japan
2016 Art Busan, galerie bruno massa, Busan, South Korea
2016 Art Fair Tokyo, galerie bruno massa, Tokyo, Japan
 
2015 Mac 2000, Paris, France
 
 
Solo shows
 
2011 Oldricha Simacka Gallery, Le Monde Lointain, Olomouroc, Czech Republic
2010 Foyer de Radio France, Les Méditations sur Papier, Paris, France

 

 

 

 

 Artension N°135 janvier-février 2016: portaits d'artistes 

Portrait d'artiste par Marie Girault 2016 : Igor Kubalek : Squelette et métaphysique

 Mon musée idéal

 
 

 

 Look homeward, Ange

 

 Les Connaissances Les Vanités Les immobiles

 Le Mythe Doré

 focus

 Textes diverses